Célébrations fin 2006 Noël Aïd et El Kébir

Publié le par Professeur Raphaël Pitti .

Célébrations religieuses de cette fin d’année 2006 : Noël le 25 Décembre, l’Aïd El Kébir le 30 Décembre.

 

Le hasard des calendriers a favorisé cette année la rencontre entre deux aspects du sacré . Chrétiens et musulmans communient exceptionnellement durant la même période et célèbrent les fêtes qui fondent leur tradition religieuse : Noël, la naissance du Christ et l’histoire d’Abraham acceptant d’immoler son fils en holocauste à Dieu reprise par la Bible et le Coran. Isaac est l’enfant élu dans la tradition biblique et Ismaïl est son équivalent pour les musulmans (bien que le Coran ne donne pas explicitement le nom de ce fils aîné). L’ange Gabriel, Jibril arrête la main d’Ibrahim-Abraham au dernier moment et remplace l’enfant par un bélier.

 

Les musulmans communient chaque année la soumission d’Abraham à Dieu. Ainsi L’Aîd al Adha symbolise le sacrifice, il est aussi l’Aïd El Kébir qui signifie littéralement la grande fête.

L’acte du sacrifice du mouton rassemble les musulmans à travers le monde, comme pour Noël les chrétiens. Les réjouissances organisées appellent autant le solennel que le festif et l’échange des présents réunit familles et amis. Les frontières entre les humains s’abolissent ainsi que les notions de caste, la viande étant partagée avec les pauvres.

 

Ces célébrations représentent l’acte de foi profond : l’alliance avec Dieu est une assise fondatrice autant pour les chrétiens que les musulmans. Abraham est le premier des musulmans car le premier soumis (Mouslim) à Dieu.

L’alliance des festivités chrétiennes et musulmanes invite à renforcer l’adhésion à la tolérance et à une vision fraternelle de l’humanité. La fête ancre la joie et la gaieté. Le partage par le dépassement de soi permet le cheminement vers l’autre.

 

Gardons en mémoire pour l’année 2007 ces rites festifs qui rassemblent les hommes par la voie du sacré. Agissons ensemble pour que nos valeurs de citoyenneté garantissent le respect de l’humain dans sa pluralité.

Que 2007 soit l’année des rencontres, et des alliances chaleureuses entre les hommes. 

 

Professeur Raphaël  Pitti .

 

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine 27/01/2007 16:25

Oui, c'est pas faux.

MTN 20/01/2007 13:26

C'est beau de voir qu'il reste un humaniste sur cette terre ! Quoi que ...